Les 10 startups les plus innovantes en France selon le MIT

Lors de la conférence EmTech France qui a lieu à Toulouse les 10 et 11 octobre, dix startups françaises pitcheront leur projet à la pointe de l’innovation. En jeu : le titre de Best Tech Startup 2017.

A Toulouse cette semaine, les technologies émergentes seront à l’honneur lors de la conférence EmTech France organisée par la MIT Technology Review, dont Les Echos START sont partenaires. Des experts et des chercheurs présenteront les dernières avancées en matière d’intelligence artificielle, de neurosciences, de robotique, etc.

En parallèle, dix startups françaises sélectionnées par la revue du prestigieux Massachusetts Institute of Technology pitcheront leur projet et échangeront avec des investisseurs. Tour d’horizon de ces pépites ultra-innovantes.

Révolutionner la médecine et les transports

Parmi les dix startups sélectionnées par le MIT, trois interviennent dans le secteur de la médecine. A l’image de Biomodex qui imprime en 3D les organes des patients pour aider les chirurgiens à s’entraîner avant de réaliser une opération. DNA Script de son côté, fabrique un ADN de synthèse (utilisé pour la recherche médicamenteuse, agronomique ou industrielle) grâce à des enzymes naturelles.

Enfin, NovaGray développe et commercialise des tests qui permettent d’identifier, via une simple prise de sang, les patients atteints de cancer susceptibles de développer des effets secondaires lourds avec la radiothérapie.

à lire aussi

  • DIAPORAMALes 10 Français de moins de 35 ans les plus innovants selon le MIT

Le transport est aussi un secteur bien représenté. La startup AirSeas, créée par des salariés d’Airbus et l’École nationale supérieure maritime de Nantes, est en train de développer une aile volante baptisée Seawing qui pourrait servir à tracter des navires et économiser ainsi 20% de la consommation de carburant et éviter le rejet d’autant de gaz à effet de serre.

Gazelle Tech fabrique, elle, des véhicules ultra-légers en matériaux composites qui sont aussi très faciles à assembler dans des micro-usines conçues à l’aide de conteneurs. Enfin, Braini conçoit un logiciel permettant de piloter un drone par la pensée. Bienvenue dans le futur !

Automobile, food tech ou éducation : il y en a pour tous les goûts !

Les autres startups sélectionnées par la MIT Technology Review interviennent dans des secteurs d’activité variés et pointus. AccelaD par exemple est une startup toulousaine qui a mis au point un logiciel pour réduire le temps de conception des cartes électroniques et des systèmes embarqués dans l’industrie automobile.

à lire aussi

  • ARTICLE5 entreprises innovantes sur lesquelles mise le MIT

ImpactVision utilise de son côté une technologie de pointe, l’imagerie hyperspectrale, pour fournir des informations rapides sur les aliments. Avec une simple photo, vous pouvez connaître les qualités nutritionnelles d’un aliment et son niveau de fraîcheur. Une belle avancée pour les entreprises de l’agroalimentaire et de la distribution.

Le projet franco-espagnol Aprendices Visuales veut aider les enfants avec autisme dans leur apprentissage de la lecture. Pour cela, ils ont créé une application qui propose des contes écrits avec des pictogrammes.

Enfin, LIMATECH a co-déposé avec le CEA un brevet sur la sécurisation et l’optimisation des accumulateurs Lithium-Ion, des batteries utilisées dans l’aéronautique. Grâce à leur solution, la durée de vie de la batterie est multipliée par 2,5.

Qui parmi ces dix pépites remportera la mention spéciale “Best Tech Startup de l’année” ? Réponse le 11 octobre.

admin Auteur